TVA Sports: Patrick Roy 1994 Practice Worn Used Goalie Mask - Masque pratique de Patrick Roy

Merci à TVA Sports de passer nous voir!

Thank you to TVA Sports for passing by and seeing our Patrick Roy 1994 Practice Worn goalie mask!

 

Watch interview here:

WATCH / VISIONNEZ

 

2018-tva-sports-patrick-roy-game-used-worn-mask.jpg

 

 

Article from TVA Sports / Article de TVA Sports:

Un collectionneur québécois met la main sur un masque de Patrick Roy

TVA Sports

Le Québécois Andy Chung est un collectionneur d’objets de sport et il a récemment mis la main sur ce qui est une sorte de Graal pour lui : un masque porté par le gardien Patrick Roy alors qu’il était membre des Canadiens de Montréal.

Lorsque le CH a remporté la Coupe Stanley pour la dernière fois, en 1993, M. Chung n’avait que 10 ans. À l’époque, son idole, c’était Patrick Roy.

«À l'école, on dessinait toujours ce masque, se souvient-il. Ça a toujours été mon rêve de faire quelque chose avec ce masque-là.»

Chung, qui est le fondateur d’Armori Steele, une compagnie qui s’adresse aux collectionneurs d’items reliés au sport, a longuement cherché ce célèbre masque rouge qui a contribué à la légende de «Casseau» à Montréal.

 

«Il y avait un collectionneur en Floride qui l'avait depuis quelques années, explique-t-il. On a fait une offre et finalement, le masque revient à Montréal.»

Il s’agit d’un masque que Roy a porté à l’entraînement en 1994.

«Il l'avait vraiment sur la tête. C'est ce masque-là qu'on a trouvé, qui se rapproche de ce moment en 1993», indique le collectionneur.

«L'affaire la plus particulière, c'est qu'il y a encore un petit cheveu à l'intérieur», ajoute-t-il au sujet du masque, qui est venu avec des documents prouvant son authenticité.

«Quand on collectionne des "game worn" ou "practice worn", c'est important d'avoir toute la documentation qui vient avec l'item, affirme-t-il. Dans ce cas-là, on a encore le pamphlet du gala où Patrick l'a donné à l'hôpital Ste-Justine pour un encan.»

On ne sait pas combien M. Chung a payé pour obtenir le masque. Par contre, on sait quel montant il faudrait débourser pour le lui acheter.

«Ça prendrait un gros montant pour que je m'en défasse, admet-il. Au moins 33 000 $.»